Une cri­se épi­lep­tique est un dys­fonc­tion­ne­ment limi­té dans le temps des neu­ro­nes du cer­veau. Pen­dant la cri­se, des déchar­ges élec­tri­ques se pro­dui­sent ent­re des mil­li­ons de neu­ro­nes du cer­veau et leur font trans­mett­re de maniè­re incon­trô­lée des «ord­res» au corps qui se tra­dui­sent par la cri­se chez la per­son­ne affectée. 

Les cri­ses épi­lep­ti­ques peu­vent tou­cher n’importe qui, à n’importe quel âge. Une cri­se iso­lée n’est cepen­dant pas syn­ony­me d’épilepsie, il faut pour cela que les cri­ses soi­ent récurrentes.