Après une crise épileptique (crise occasionnelle), il faut respecter un délai de carence de quelques mois avant de pouvoir conduire à nouveau. En cas d’épilepsie diagnostiquée bien maîtrisée grâce aux médicaments, la conduite automobile est possible, mais il existe certaines restrictions en fonction des catégories de permis. Vous trouverez davantage d’informations à ce sujet ici.