Autrefois, on déconseillait aux femmes atteintes d’épilepsie d’avoir des enfants, mais on sait aujourd’hui que la majorité des grossesses se déroule sans problème. Dans la plupart des cas, la grossesse n’a pas d’influence sur l’épilepsie. Il n’en reste pas moins que vous devriez parler de votre désir d’enfant à votre neurologue. Certains médicaments sont susceptibles de provoquer des malformations fœtales et un changement de médicament doit dans ce cas être envisagé à temps. La Ligue Suisse contre l’Epilepsie a publié à ce sujet un dépliant d’information qui aborde également les dangers pour l’enfant en cas de crise, durant la naissance et l’allaitement.