Loading...
Couple2017-08-25T06:18:04+00:00

Couple

Le ou la partenaire d’une personne atteinte d’épilepsie est, lui ou elle aussi, toujours affecté(e) par la maladie. L’angoisse de la prochaine crise ne quitte jamais les proches. Les partenaires s’impliquent souvent très fortement dans la gestion administrative, voire se chargent entièrement de la correspondance ou des négociations avec les assurances. Si le couple a des enfants, la question de savoir dans quelle mesure le parent atteint d’épilepsie peut assumer des tâches de garde se pose. Du fait des contraintes financières qu’entraîne souvent l’épilepsie, l’activité professionnelle du conjoint ou de la conjointe devient très importante, car elle sert à subvenir aux besoins de la famille. Si elle vient à diminuer pour des raisons de santé, par exemple, la pression économique qui pèse sur toute la famille peut considérablement augmenter. Lorsque le ou la partenaire commence à jouer un rôle de soignant, la sexualité et la relation tout entière sont menacées.

La portée du fait d’être la personne la plus proche de quelqu’un d’atteint d’une maladie chronique est fréquemment sous-estimée, y compris par les intéressés eux-mêmes. Remettre en question sa place dans le couple, partager les angoisses et soucis par rapport à la maladie, clarifier son propre rapport à l’épilepsie et y réfléchir aide à préserver une relation dynamique au quotidien et à poser des limites lorsque c’est nécessaire.