|24heures – François, 36 ans, raconte l’épilepsie au quotidien