Faire une bonne action, même après sa mort

De nombreuses personnes souhaitent faire une bonne action après leur mort et soutenir une organisation d’utilité publique avec leur héritage. Cela permet, après s’être assuré que sa famille proche ne manquera de rien, d’aider des personnes qui n’ont pas toujours la vie facile.

Vous pouvez améliorer significativement la qualité de vie de personnes atteintes d’épilepsie avec un héritage ou un legs. Nous serions très heureux que vous mentionniez Epi-Suisse dans votre testament. C’est un précieux signe de solidarité et de confiance vis-à-vis de notre organisation et de notre engagement en faveur des personnes atteintes d’épilepsie.

Testament, legs, héritage

Si vous souhaitez que votre succession vienne en aide à des personnes atteintes d’épilepsie, vous pouvez mentionner Epi-Suisse sur votre testament. Il faut pour cela que ce dernier soit juridiquement valide et que vous y inscriviez votre volonté de faire bénéficier Epi-Suisse d’un héritage ou d’un legs.

Dans le cas d’un héritage, Epi-Suisse devient cohéritière et vous nous léguez une part de votre succession, généralement un certain pourcentage de vos avoirs.
Dans le cas d’un legs, vous pouvez stipuler dans votre testament un montant fixe dont vous souhaitez faire don.

Faute de testament, votre succession est répartie conformément à la loi. En l’absence d’héritiers légaux, toute votre succession revient à l’Etat.

Sur demande, nous vous conseillerons volontiers personnellement.

Services de conseil